Des voyages 100% partage !

Madagascar de A à Z, l’abécédaire

A COMME….

ACCUEIL

Impossible de commencer cet abécédaire sans parler de l’accueil. Autant le dire tout de suite : Les malgaches sont souriants et polis, ils nous ont toujours ouvert leurs portes avec gentillesse et simplicité.

Que ce soit pour découvrir l’intérieur d’une maison traditionnelle ou pendant une pause café, l’accueil qui nous a été fait restera inoubliable. Toutes ces belles rencontres vécues ajoutent une dimension humaine au séjour et le rendent émouvant. En plus de ses beaux paysages et animaux surprenants, j’étais venu chercher de la chaleur humaine et je n’ai pas été déçu !

Accueil (1)

Accueil (2)

Accueil (3)

B COMME….

BARAMBA

Ici, tout se récupère et se fabrique ! J’avais déjà visité des pays de la débrouillardise mais là je dois avouer que… Mada a la médaille d’or.  Les Barambas sont ces véhicules « faits maison » en bois sur lesquels les malgaches transportent des marchandises. On les trouve bien souvent à proximité des marchés, les uns à côté des autres à attendre les clients.

Certains n’hésitent pas à emprunter la route nationale avec leur engin de fortune et, bizarrement, je ne me rappelle pas avoir vu d’accident de baramba. Même à toute vitesse dans les descentes !

Barambas (1)

Barambas (2)

C COMME….

CANAL DES PANGALANES

Construit à la fin du XIXème siècle par les français, le canal des Pangalanes est une voie navigable d’un peu moins de 700 km de long qui relie des lacs, des lagunes et des rivières sur la côte est de l’île. Les marines marchande et militaire ne pouvaient emprunter l’océan en raison de la présence de récifs, de forts courants et de vagues puissantes, alors ce canal offrait une voie de transport rapide et fiable pour les marchandises, entraînant avec lui l’installation de nombreux villages sur ses rives.

Aujourd’hui, il n’est plus entretenu et, par endroits, la nature a repris ses droits. Les villages eux n’ont pas bougé et leurs habitants survivent grâce aux ressources que ce canal et l’océan voisin leurs offre : la pêche.

Canal des Pangalanes (2)

Canal des Pangalanes (1)

Canal des Pangalanes (6)

Canal des Pangalanes (3)

Canal des Pangalanes (4)

D COMME….

DOMINOS

Je n’y avais pas joué depuis une éternité ! Les malgaches adorent jouer aux dominos ou aux cartes, c’est une opportunité amusante de partager un bon moment à leurs côtés.

Comme autre passe-temps que tu dois bien connaître ils adorent la pétanque. Mais attention, autour d’Antsirabe les locaux ont été sacrés plusieurs fois champions du monde !!

Dominos (1)

Dominos (2)

E COMME….

ENFANTS

Des petites bouilles par dizaine, il y en a dans tous les villages à toutes heures de la journée. La situation de l’éducation dans le pays est attristante. D’après l’UNICEF, moins de 30% des enfants vont au secondaire (collège & lycée) ce qui n’est guère rassurant pour l’avenir…

Comme je te le disais dans l’article dédié à ma série photos des polas et des mains, c’est triste mais c’est impossible de l’ignorer tant ça saute aux yeux.

Enfants (1)

Enfants (4)

Enfants (3)

Enfants (2)

IMG_2568 copy

F COMME….

FAUNE & FLORE

Entre 80 % et 90 % d’espèces endémiques, voilà de quoi faire rêver tous les passionnées de nature (et ceux qui n’y connaissent rien comme moi) ! Cette biodiversité exceptionnelle est principalement due au fait que l’île est totalement isolée dans l’Océan Indien depuis la fin du Crétacé (autour de 84 millions d’années), avec des adaptations et des migrations uniques du monde animal et végétal.

J’ai adoré les classiques malgaches : Les caméléons et les lémuriens ! Je ne suis pas habitué à me déplacer pour observer des animaux pendant mes voyages, mes là… Je dois t’avouer avoir eu un gros coup de cœur pour ces espèces.

Faune & Flore (1)

Faune & Flore (2)

Faune & Flore (3)

Faune & Flore (4)

Faune & Flore (5)

Faune & Flore (6)

G COMME….

GARDIEN DE ZÉBUS

Certaines ethnies ont des traditions parfois assez surprenantes… Pour entrer dans l’âge adulte et pouvoir se marier, les jeunes garçons de l’ethnie Bara doivent montrer leur courage en volant un zébu ! Un acte de bravoure qui n’a rien à voir avec le banditisme ou la violence, mais qui ne se termine pas toujours bien !

Pour protéger leur troupeau des attaques, les baras sont armés de fusils pas forcément récents mais dissuasifs. Il leur arrive de parcourir des centaines de kilomètres pour amener jusqu’au marché leur bétail qu’ils vont vendre. Les Dahalo (littéralement « voleurs de bœufs ») ne sont jamais bien loin… Ce sont des groupes de bandits qui sèment la terreur et qui volent pour l’argent, non pas pour devenir adultes…

Gardien Bara

IMG_2577 copy

H COMME….

HOTELY

Non ce n’est pas un hôtel, mais un petit restaurant du bord de route ! Dans chaque village, plusieurs hostelis longent la route principale c’est impossible de les manquer ! Ils nous ont été bien utiles tous les midis, avec le petit café agréable pour bien digérer.

Au menu, assez souvent il y avait des boulettes de zébu en sauce ou du poulet accompagné de riz. Oui, ça cale assez bien et ça ne coûte vraiment pas cher… Certes ce n’est pas toujours varié, mais c’est bon et 100% local alors que demander de plus. PS : je n’ai jamais été malade.

restau

Hosteli

IMG_2839 copy

I COMME….

IMPECCABLE

Ce n’est pas parce que leurs voitures sont vintages qu’ils ne les bichonnent pas ! Je peux vous garantir qu’elles sont lavées plusieurs fois par semaine, au milieu du lit de la rivière ! Idéalement, elle sera repeinte et devra avoir de nombreux accessoires de type jantes alu et sono surpuissante pour avoir la classe.

Et oui, les vieux modèles français ont une dixième (minimum ?) vie ! Nous avons fait une bonne partie du sud en Peugeot 404 break de 1967 (merci Malagasy tours), aussi propre qu’une voiture des années 90.

Impeccable (1)

Impeccable (2)

J COMME….

JOUEURS

Les malgaches adorent le sport ! Si tu as quelques talents d’acrobate ou de footballeur, tu trouveras facilement des locaux avec qui tu pourras partager un bon moment ! Tu maîtrises le salto ?

Si tu aimes jouer à la pétanque tu ne seras pas déçu, dans certains coins du pays tu peux voir de nombreux locaux s’entraîner sur la place du village. Mais fait attention, autour d’Antsirabe dans les petits villages il y a des équipes qui ont été sacrées championnes du monde ! Réfléchis bien avant de te proposer pour jouer…

Joueurs

K COMME….

KLAXON

Il est indispensable ! C’est le moyen par lequel on prévient que l’on va doubler. On croise plus souvent des baramba et des troupeaux de zébu que d’autres voitures sur la fameuse nationale 7, principale route du pays. Ce serait dommage d’avoir un accident, le clignotant ne suffit pas ici !

On entend les taxi-brousses arrivés au loin, certains se prennent pour des pilotes et n’ont absolument pas l’intention de ralentir. A chaque virage, à chaque silhouette… Ils klaxonnent !

Klaxon (1)

Klaxon (2)

L COMME….

LÉMURIENS

Avec Vincent, nous nous sommes rendus dans le parc national de Ranomafana et nous n’avons pas été déçus ! Notre guide pour cette visite matinale avait assuré et nous avait permis d’observer 3 ou 4 espèces de lémuriens, un caméléon et d’autres fleurs ou grenouilles surprenantes.

Pour le plus réputé de tous, le lémur catta connu avec sa queue rayée noire et blanc, nous l’avons rencontré dans la vallée du Tsaranoro non loin de Tsara camp. C’est amusant à quel point ils ne sont pas craintifs et s’approchent vraiment de nous ! Je n’avais pas de zoom (un 50 mm sur un plein format pour les connaisseurs), ils n’étaient pas à 2 mètres de moi assez régulièrement… Une expérience vraiment amusante dans un décor de rêve.

Lémuriens (3)

Lémuriens (4)

Lémuriens (1)

Lémuriens (2)

Lémuriens (5)

M COMME….

MASONJOANY

Le masque de beauté malgache ! Le masonjoany est un petit arbre aux propriétés cosmétiques surprenantes. En frottant une branche sur une pierre (nommée pierre de corail) humide, une pâte est obtenue et est appliquée directement sur le visage.

D’après une intéressée, cet tradition permet de se protéger des rayons UV, d’éliminer les taches, d’éclaircir la peau, d’éliminer les toxines cutanées, de désinfecter… Il semblerait même que ce soit relaxant. Le produit de beauté idéal pour vous mesdames !

Masonjoany (ou Tabaky dans le sud) (1)

Masonjoany (ou Tabaky dans le sud) (2)

Masonjoany (ou Tabaky dans le sud) (3)

Masonjoany (ou Tabaky dans le sud) (4)

N COMME….

NATIONALE 7

Comme en France, cette route traverse le pays du nord au sud. C’est l’axe routier le plus rapide pour voyager à Madagascar, mais ne t’attend pas à une autoroute ! Ici, les « nids d’éléphant » ne sont pas rares. C’est l’expression locale pour caractériser leurs « nids de poule », ce ne sont pas des trous qu’ils ont sur la route mais des cratères !

A chaque entrée et chaque sortie du village, nous avions un contrôle policier toujours amical mais assez intéressé dirons-nous. Nos papiers étaient bien en règle, jamais nous n’avons donné de petit billet qui ne nous a d’ailleurs jamais été clairement demandé !

Nationale 7

O COMME….

OR (& PIERRES PRÉCIEUSES)

Autour d’Ilakaka, tout le monde est à la recherche d’or ou de saphir… Depuis 1998, après la découverte du plus important gisement de saphir au monde, le village d’Ilakaka s’est métamorphosé en une petite ville digne du far-west. Elle a tout d’une ville de la ruée vers l’or de l’ouest américain : des milliers de personnes venues tenter leur chance qui vivent dans des maison-cabanes entourées de bars et maisons closes. Le tout dans une atmosphère n’inspirant pas la tranquillité…

Bien entendu, la prospection est plus ou moins clandestine et gérée par une mafia armée jusqu’aux dents !

Or & Pierres précieuses (1)

Or & Pierres précieuses (7)

Or & Pierres précieuses (6)

Or & Pierres précieuses (2)

Or & Pierres précieuses (3)

Or & Pierres précieuses (4)

Or & Pierres précieuses (5)

P COMME….

POUSSE-POUSSE

En vélo, je connaissais. Mais à pied… et pieds nus, non ! A Ambositra (et ailleurs dans le pays), il n’est pas rare de croiser des pousse-pousses. Les locaux font appel à leurs services pour rentrer du marché ou se rendre à leur travail.

Ils sont incroyablement courageux. Courir avec une charge de plusieurs centaines de kilos… Dur !

Pouss Pouss (2)

Pouss Pouss (3)

Pouss Pouss (1)

Q COMME….

QUATRE CENT QUATRE (404)

Elle s’est libertine, la superbe 404 break de 1967 qui nous a été gentiment fournie par Malagasy tours ! Rendez-vous sur ce lien si tu la veux pour ton road-trip à Madagascar. Tu ne peux pas t’imaginer à quel point tu te prends pour le roi du monde à bord de Libertine !

Tu peux la découvrir dans la vidéo de mon voyage, tu verras : j’ai pris mon pied à vadrouiller au volant de cette vieille voiture avec Vincent mon collègue de route qui tient un blog spécialisé sur le trail.

Quatre Cent Quatre (1)

Quatre Cent Quatre (2)

R COMME….

RIZIÈRES

Je ne m’attendais pas à observer autant de rizières à Mada ! Les paysages formés par ces teintes de vert sont grandioses, le contraste avec la terre souvent rouge/orange est surprenant ! Il semblerait que la culture du riz provienne d’Indonésie, dont on sait que des marins ont migré vers Madagscar il y a un peu plus de 1000ans.

Le riz est l’aliment de base de la population, dès le petit-dej’ jusqu’au dîner il y en a à tous les repas.

Rizières (4)

Rizières (5)

Rizières (3)

Rizières (1)

Rizières (2)

S COMME….

STEAK (OU SAUCISSE)

Tu as déjà testé le zébu ? C’est super bon ! J’ai adoré me prendre un steak sauce au poivre… Rien qu’à l’écrire j’en salive ! Ils produisent de la très bonne viande et leur poivre est tout simplement exceptionnel ! En gros, je me suis régalé du début à la fin.

Sinon, il faut l’avouer… Mieux vaut que la viande soit fraîche car sur les marchés c’est… à l’ancienne ! 😉

Steak (1)

IMG_2918 copy

Steak (2)

T COMME….

TRAIN GRANDES VIBRATIONS (TGV)

Tu connais l’heure de départ et … c’est tout ! Le reste n’est qu’une estimation approximative d’une éventualité d’heure d’arrivée… En partant à 7h du matin de Fianarantsoa le train est arrivé à 01h30 à Manakara au lieu de 19h si mes souvenirs sont bons. Normal ! Comme dans de nombreux pays, c’est l’expérience du voyage qui prime ici et non l’heure à laquelle on arrive !

La vie à bord est exceptionnelle et mérite vraiment d’être vécue. Les rencontres sont facilitées, l’ambiance est typique, il suffit de se laisser aller et de ne pas être pressé. Petit détail, le wagon est réservé aux touristes donc n’hésite pas à aller voir plus loin dans ceux destinés aux locaux pour découvrir le trajet d’un autre regard.

Train Grande Vibration (3)

Train Grande Vibration (6)

Train Grande Vibration (4)

Train Grande Vibration (8)

Train Grande Vibration (7)

Train Grande Vibration (9)

Train Grande Vibration (10)

Train Grande Vibration (11)

U COMME….

URGENCE

J’ai pour habitude de voyager dans des pays en développement, ici j’ai malheureusement eu l’impression de traverser un pays en déclin. Les malgaches le disent, la situation de leurs parents était bien meilleure… Pour preuve, la majorité des occidentaux croisés en chemin n’étaient pas en vacances, mais ils travaillent pour des ONG.

Si tu as prévu de voyager à Madagascar, je préfère tout de suite te mettre en garde : mieux vaut avoir le cœur bien accroché !

IMG_2247 copy

Urgence (1)

Urgence (2)

V COMME….

VIDÉO

Pas de cinéma mais des vidéos ! Une pièce de 30m2, une cinquantaine de chaises, une télé, un lecteur DVD et c’est parti : voilà de quoi monter un petit business dans le village !

Ici, c’était un enregistrement télé d’un film de kung-fu coréen sous-titré en anglais… Il y avait même les coupures pub !

Vidéo (2)

Vidéo

W COMME….

WAGON

Le mien venait de Suisse avec les noms des stations de ski indiquées au-dessus des portes, d’autres ont traversé le temps et sont toujours en service. Les trains à eux seuls traduisent bien la situation du pays : rien ne se jette, tout se récupère et fonctionne tant bien que mal.

Wagon

X COMME….

X

Sans s’étaler là-dessus, le pays souffre d’une mauvaise réputation concernant le tourisme sexuel. Je n’ai rien vu de tout ça dans la moitié sud de l’île donc, aucune crainte à avoir de ce côté là. Tout comme moi, j’imagine que tu ne préfères pas être témoin de ce genre de situation, tu peux être rassuré.

X

Y COMME….

YEUX

Ce n’est pas flagrant sur les photos suivantes mais de nombreux malgaches ont les yeux bridés, c’est assez surprenant. Sur cet autre article avec une série de portraits, tu peux voir à quel point on retrouve les origines d’Afrique de l’est et d’Asie sur les visages.

J’ai trouvé leur regard profond et sincère. Authentique et émouvant à la fois. Ils ne trichent pas…

Yeux (1)

Yeux (3)

Yeux (8)

Z COMME….

ZÉBU

C’est l’animal d’élevage par excellence à Mada ! Tu verras des troupeaux un peu partout, même au milieu de la route et des villages. Je n’ai pas eu l’occasion d’assister à un marché mais il semblerait que ce soit une expérience grandiose : des centaines de zébus se vendent en quelques heures !

Pour la petite anecdote, la femelle zébu est nommée zébulaite car elle fournit le lait et le bébé zébulent car il est lent ! L’humour malgache est tout simplement génial, il me manque déjà !

Zébus (1)

Zébus (2)

Zébus (3)

LIENS PRATIQUES POUR VIVRE CETTE AVENTURE :

Informations sur le pays : Office de tourisme de Madagascar
Rejoindre Madagascar depuis la France : Air Austral
Organiser son voyage avec Libertine la 404 break de 1967 : Malagasy Tours

Cet article est le fruit d’un partenariat, tous les choix éditoriaux me reviennent.

Dernière mise à jour par le .

Laisser un commentaire


Copyright 2011 - 2016 jaimelemonde.fr

Ce site est développé sur wordpress avec un thème de beantowndesign.com