Des voyages 100% partage !

Une expérience magique : vivre chez un pêcheur sur échasse au Sri Lanka ! | J'aime le monde

By

Oct 5, 2016 Sri Lanka , , 14 Comments

Direction Weligama !

Pour mon dernier voyage au Sri Lanka, j’avais pris avec moi une photo de Gunarathna alias “Gouné” mon ami pêcheur sur échasse et du fil de pêche à lui offrir. Je l’avais rencontré en 2012 alors que j’essayais de photographier les pêcheurs sur échasse. Il m’avait aidé à ne pas tomber sous le poids des vagues en me ceinturant dans l’océan, histoire que je me rapproche des pêcheurs à immortaliser.

Début 2015, nous l’avions retrouvé avec Philippe Cap pour passer quelques jours avec lui. Ce sont ces photos prises par Philippe que j’ai imprimées, elle sont superbes !

voyage-sri-lanka-pecheur-sur-echasse-philippe-cap

Cette année pendant le Lanka Challenge, nous n’étions pas passés par la côte sud et ces “surprises” restaient là dans le fond de ma valise. Ayant réussi à décaler mon vol retour d’une semaine, je me suis dégagé du temps pour découvrir de nouveaux endroits tout en gardant une journée pour partir à la rencontre de Gouné.

De Colombo, il m’a suffit de prendre un bus en direction de Galle (2h30) puis un autre vers Mirissa en demandant de me faire déposer sur le chemin à proximité de cette adresse : N°57 Kadabeddagama | Gurubebila, Weligama (20 min).

Et là, il ne reste qu’à demander le chemin pour les dernières centaines de mètres… Rien de compliqué.

Une rue avant celle de Gouné, il y a quelques écoles de surf et guest-houses de surfeurs. Impossible de se tromper. En arrivant face à l’océan, il faut prendre la ruelle sur la gauche. La maison familiale est la deuxième sur la droite, la silhouette d’un pêcheur sur échasse est peinte sur le mur.

Adresse précise / lien Google map ici

Jamais 2 sans 3 !

Je me revois sortir cette réplique à Gouné juste avant de le quitter il y a un an 1/2. “Jamais 2 sans 3.” Que c’est bon de retrouver ceux qui nous ont marqué nos voyages !

Après 2012 et 2015, j’ai retrouvé Gouné en 2016 ! Nous n’avons passé qu’une petite journée ensemble cette fois mais c’était du pur bonheur !

Je te le présentais dans cet article l’année dernière, Gouné venait d’ouvrir une guest-house. Enfin, il avait aménagé une chambre avec une salle de bain pour recevoir quelques touristes chez lui à une centaine de mètres de l’océan.

Nos retrouvailles en vidéo :

Tout le monde va bien !

Ils n’ont pas changé, toujours le même sourire sur le visage et cette hospitalité que j’adore. Je n’ai pas eu le temps de m’asseoir qu’Indika (le femme de Gouné) m’avait déjà préparé un café… Le temps de discuter avec Sudu (le fils) et Gouné, elle me préparait en surprise un “rice n’ curry” dont elle a le secret. Mieux qu’à la maison je te dis !

L’anglais de Sudu est devenu vraiment bon, il vient d’avoir son permis pour conduire un scooter et est toujours passionné de surf. Beaucoup de voyageurs viennent dans cette région du pays pour pratiquer ou apprendre le surf. Comme tous les jeunes de 18 ans, Sudu rêve de glisse sur ces belles vagues qui caressent son regard depuis le plus jeune âge.

polas-voyage-sri-lanka-jaimelemonde-1

Les photos :

voyage-au-sri-lanka-weligama-peche-sur-echasse-guest-house-jaimelemonde-5

Sudu, le fils de Gouné :

voyage-au-sri-lanka-weligama-peche-sur-echasse-guest-house-jaimelemonde-6

La famille | La femme de Gouné au 1er plan se nomme Indika :

voyage-au-sri-lanka-weligama-peche-sur-echasse-guest-house-jaimelemonde-9

Lui, c'est Gouné mon pote pêcheur sur échasse au #SriLanka 🎣 avec sa femme Indika ❤️🇱🇰

Une photo publiée par Julien (@jaimelemonde) le

La pause yogourt !

Après ce bon repas, nous avons pris les scooters en direction du port pour y faire quelques images avant de partir à la recherche du traditionnel yogourt local que Gouné voulait absolument me faire goûter.

C’est le Kiri Pani, qui est du lait de buffle caillé et endurci (curd) accompagné de mélasse de canne à sucre (trickle ou Kithul Pani). On le trouve principale sur la côte sud de l’île dans des épiceries traditionnelles. Le lait caillé est conservé dans un pot en argile fait maison nommé Kiri Hatti. Un délice 100% local !

Avec ce sirop, je dois t’avouer que j’ai adoré et ne me suis pas fait prier pour en avoir une seconde portion ! C’est comme du yogourt avec du sucre mielleux et aromatisé.

voyage-au-sri-lanka-weligama-peche-sur-echasse-guest-house-jaimelemonde-2

img_9756-copy

voyage-au-sri-lanka-weligama-peche-sur-echasse-guest-house-jaimelemonde-4

img_9750-copy

Direction le temple

Sur le chemin du retour vers la maison, Gouné et Sudu m’ont montré le temple Bouddhiste où ils ont l’habitude de venir prier. Je ne savais pas qu’il y avait un petit monastère dans les environs. C’était d’ailleurs le jour de la rentrée des classes pour le jeunes moines.

Il y avait un stûpa (ce monument en forme de cloche), une grande statue de Bouddha adossée à une fausse montagne dans laquelle un temple a été édifié. Il y avait aussi un figuier des pagodes, cet arbre si important pour les bouddhistes. On le nomme Bodhi tree, c’est en méditant sous cette même essence d’arbre que Siddhartha Gautama a atteint  la Bodhi (l’Éveil ou connaissance suprême).

Les polas on été shootés avec un POLAROID SX70 :

polas-voyage-sri-lanka-jaimelemonde-2

polas-voyage-sri-lanka-jaimelemonde-3

voyage-au-sri-lanka-weligama-peche-sur-echasse-guest-house-jaimelemonde-7

Jour de rentrée des classes pour les moines !

voyage-au-sri-lanka-weligama-peche-sur-echasse-guest-house-jaimelemonde-8

La séance de pêche !

Ce n’était absolument ni l’heure ni la saison de pêcher mais Gouné voulait me montrer comment faire alors… Exécution ! Au fond de moi, je rêvais d’essayer. Ce n’est pas la saison car les vagues sont puissantes me dit-t-il. En effet, ce n’est pas si simple de rester à proximité de ce “piquet” planté dans l’océan à une dizaine de mètres du rivage.

Gouné me fait la “démo”, et se met debout tranquillement sur son échasse… Classe.

voyage-au-sri-lanka-weligama-peche-sur-echasse-guest-house-jaimelemonde-11

voyage-au-sri-lanka-weligama-peche-sur-echasse-guest-house-jaimelemonde-13

Ce n’est pas si simple de grimper en haut mais une fois assis, tu es vraiment bien installé ! Le truc chiant, c’est que l’échasse pivote sur elle-même avec ton poids et le bois glisse incroyablement… Je m’y suis repris à 2 fois avant de me hisser hors de l’eau. J’ai attendu 10 minutes mais rien n’a mordu, ce sera pour la prochaine fois avec plus de temps et dans de meilleures conditions.

Portraits de voyage au Sri Lanka ©jaimelemonde (30)

une guest-house 100% familiale

Ce que je n’imaginais pas, c’est l’impact que pouvais avoir mon blog. Gouné m’a confirmé que plus de 50 personnes ou couples sont venues chez lui de ma part (comme je demandais de le faire dans l’article) en un an. Soit une ou deux personnes presque toutes les semaines, c’est incroyable ! J’étais ému de savoir qu’avec quelques mots sur le web j’avais aidé sa famille.

Un grand merci aux lecteurs qui jouent le jeu !

Toutes les personnes qui sont passées chez eux ont été ultra sympa et ont participé au bonheur quotidien de cette famille. Ils adorent nous recevoir, et ils le montrent bien. Histoire de garantir un petit revenu à sa famille, Gouné aménage actuellement un étage avec 3 autres chambres qui étaient presque terminées lors de mon passage début septembre.

La chambre du RDC :

chez-goune

Quand je te disais que c’est un vrai pêcheur…

img_0160

Krystee & Kévin, lecteurs du blog qui ont envoyé des photos à Gouné après leur passage :

img_01561

COMMENT RÉSERVER ?

Il suffit d’écrire à Sudu directement sur Facebook : Kasun Kumara.

LES TARIFS ?

Les chambres vont de 1500 à 2000 roupies, elles possèdent un lit double avec moustiquaire, ventilateur, salle de bain et WC.

Le petit-déjeuner coûte 400 roupies et les repas de 800 roupies.

LA VIE DE FAMILLE !

Ce n’est absolument pas un hôtel mais une famille qui met à disposition des voyageurs plusieurs chambres confortables et simples. L’ambiance est amicale et chaleureuse, tout ça à deux pas de la plage. Juste là, il y a un spot de surf et sur la gauche au loin les échasses de Gouné et ses amis.

Bien entendu, si Gouné le veut bien… Toi aussi tu pourras essayer de pêcher !

N’oublie pas de dire que tu viens de ma part !

Et si tu peux, ce qui serait génial : Ne pas venir les mains vides ! Un masque / tuba de plongée, des hameçons, du fil de pêche… Lui serait vraiment utiles et il t’en sera fort reconnaissant.

voyage-au-sri-lanka-weligama-peche-sur-echasse-guest-house-jaimelemonde-12

Il n’a presque pas changé en 4 ans, t’en penses quoi ?

img_0724-copie-copy

Pars avec moi !

Des voyages authentiques :

C’est tout nouveau, je te propose mes services pour organiser ton voyage au Sri Lanka. J’organise des tours du pays en petit groupe de 6 personnes (avec moi) et propose des voyages en liberté dans lesquels tu découvres toi-même le pays à travers un road-book. Ces voyages sont réalisés en partenariat avec Trek Lanka, agence de voyage locale. Nous nous occupons de toutes tes réservations.

Si tu veux vivre une aventure humaine forte et découvrir les traditions locales au contact des habitants, tu es au bon endroit !

Trek Lanka N°129, airport road Andiambalama. Travel Agent Licence N° TA/2018/0171. Registration N° SLTDA/SQA/TA/01927. From 18/04/2018 to 31/12/2018

en savoir plus

Dernière mise à jour par le .


Comments

  • Wil
    Mai 13, 2018 at 20 h 26 min Reply

    Salut Julien,

    Merci également pour ton blog qui est pour beaucoup dans notre souhait de découvrir le Sri Lanka.
    Nous rentrons de voyage après avoir passé 3 jours chez Gouné et sa famille.
    Quel rencontre: la pêche sur échasse, la balade en scooter au marché, les parties de Carrom, les poissons grillés etc etc
    En effet, tu es leur “friend” ils t’attendent de pied ferme !

    Un autre point, nous avons adopté ton idée de photographier et d’offrir des photos Polaroïd: super idée (on regrette de ne pas l’avoir eu plus tôt !). La rencontre, l’échange même succinct reste inoubliable !

    Merci, merci, merci l’un de nos plus beaux voyages !

    PS: en message privé, j’ai une demande de Gouné à te communiquer.

    1. Julien
      Mai 17, 2018 at 8 h 32 min Reply

      Super ravi de vous lire ! Les polas, c’est vraiment le petit truc qui change tout un voyage… Je t’ai répondu, n’hésite pas à m’appeler quand tu as quelques minutes devant toi.

  • Camille
    Sep 20, 2017 at 21 h 40 min Reply

    Bonsoir,
    Tout d’abord merci pour tous ces conseils et cette fabuleuse manière que tu as de nous faire découvrir ce pays. Je pars dans un peu moins d’un mois avec mon ami pour un surf trip et nous avons tous les deux vraiment envie de faire connaissance avec la population locale.
    Je pense que nous passerons quelques jours chez ton ami et ne manquerons de lui passer le bonjour de ta part. Tu nous as donné envie de découvrir cette famille !!!
    Merci encore pour le partage de tes expériences.

  • pascaline
    Mai 13, 2017 at 13 h 26 min Reply

    Un petit message pour te remercier… après avoir parcouru ton blog, nous avons décidé’ de passer une nuit chez Gouné lors de notre périple Sri Lankais ! Quelle rencontre!!!!!
    Nous sommes venus de ta part, il t’embrasse!!! Il a été très amusé par le fait que mon mari te ressemble!
    De toute ma vie je ne pense pas avoir rencontré un être aussi vrai, aussi gentil et aussi humble que Gouné… quel accueil!!!
    Indila, très maternante, allant jusqu’à sécher et démêler mes cheveux abîmés par le sel!!! Et quelle cuisinière!!! Nous nous sommes régalés de ses petits plats et du fameux yaourt maison!!!
    J’ai pu participer à la préparation des repas, c’était génial!
    Et que dire de Gouné… sourire aus lèvres en permanence, ravis de nous faire decouvrir son mode de vie, sa passion pour la pêche, allant jusqu’à m’emmener au milieu de vagues immenses pour pêcher au filet!
    Mon mari a pu s’essayer à la pêche sur échasse! C’est tout un exercice! Gouné’ n’a d’ailleurs pas manqué de nous rappeler que loes de ton initiation a la peche tu avais rencontre’ quelques difficultes pour monter sur l’échasse!!!!
    Les parties de carrom endiablés arrosées d’arak!
    Bref, sans ton blog, nous n’aurions jamais pu faire cette rencontre alors merci du fond du coeur!!!

    1. Julien
      Mai 16, 2017 at 9 h 47 min Reply

      Pascaline, j’en ai des frissons à lire tes souvenirs ! A mon tour de te remercier. Un blog n’a aucun sens sans ce genre de retour, avec votre visite chez Gouné ou chez d’autres contacts proposés aux 4 coins du globe vous permettez à la boucle d’être bouclée. Moi, je ne suis qu’un dénicheur de bonnes adresses pour créer des souvenirs… Vous, vous êtes ceux qui permettent à ces individus comme Gouné d’exister, de rendre son quotidien un peu plus enrichissant et humain. Tes propos font remonter de nombreuses et vives émotions et me laissent penser que j’ai fait le bon choix avec cette vie basée sur les rencontres et le partage.
      Pourrais-tu me contacter par email ? julien@jaimelemonde.fr pour discuter de votre expérience chez Gouné ?

  • Nicolas Maurice
    Mar 23, 2017 at 12 h 20 min Reply

    Bonjour Julien,

    Avant de partir nous avions vu ton blog et nous avions décidé de passer une nuit chez Gouné.
    Nous avons été super bien accueillis… Certes, hormis avec Sudu, la communication n’est pas aisée mais ce n’est pas grave !

    Nous avons pêché (de maigres poissons !) sur les fameux “sticks”. Un grand moment pour moi : assis là, devant la ligne d’horizon avec les vagues d’eau chaude qui berçaient mes pieds…

    Découverte du “Carrom”, auquel j’ai fait plusieurs parties avec Gouné et Sudu.

    Un tour en scooter pour chercher le nécessaire au barbec du soir. Gouné s’est arrêté aux temples, a pris son temps. Il s’est proposé de m’emmener chercher des épices au supermarché de Weligama.
    On a préparé ensemble le repas et quel repas !

    Nous n’avons passé qu’une nuit… Je n’oublierai pas les yeux farceurs de Gouné, sa fierté, le rire et la gentillesse d’Indika et la courte mais intéressante rencontre avec Sudu.

    Julien nous sommes venus de ta part. Je ne sais pas s’ils ont pensé qu’on était potes. Mais à la vue du regard de Gouné à la prononciation de ton nom, tu es clairement leur “friend” ;).

    Merci d’avoir partagé cette adresse. J’ai l’espoir que la famille et l’ambiance restent telles quelles : simples. Et que Gouné, à côté de son activité “Guest House” continue de pêcher ses poulpes !

    Sophie et Nicolas

    1. Julien Grenet
      Mar 23, 2017 at 12 h 30 min Reply

      Si tu savais à quel point tes mots me touchent, tu n’imagines pas !! J’en ai eu des frissons et des sourires comme rarement. J’ai choisi d’être blogueur pour ces moments là. Dénicher des expériences exceptionnelles avec des locaux ultra sympas pour les proposer aux lecteurs et permettre à tout le monde d’avancer : partager sa vie pour le local tout en gagnant un petit pécule et découvrir un pays de l’intérieur pour le voyageur tout en créant des souvenirs pour la vie. J’ai fait le choix de ce tourisme rural et humain, savoir que la boucle est bouclée est ma plus grande fierté : Tes mots me réconfortent et me prouvent que j’avais raison de me lancer. De nombreuses histoires sont encore à vivre, découvrir et écrire avec Gouné et d’autres locaux qui, comme lui, ont un cœur immense.

  • Audrey
    Fév 1, 2017 at 21 h 48 min Reply

    Salut Julien, je ne sais pas si tu as eu mon message mais n hesites pas à m envoyer un mail si tu as besoin pour ton projet. A bientôt, autour du sri lanka

  • Audrey Gassiot
    Jan 18, 2017 at 19 h 08 min Reply

    Un grand merci pour tes partages !! Nous sommes revenus du Sri Lanka il y a peu, ce voyage nous a vraiment enchanté et effectivement si nous devions garder un souvenir de ce voyage ce serait les merveilleuses rencontres! Nous n avons pas pu dormir chez Gouné (pas de réponse de son fils )mais nous avons passé un long moment en scooter à chercher sa maison . Nous l avons finalement trouvée et nous avons partagé notre fin de journée avec Gouné et Indika. Nous sommes venus de ta part avec du fil de pêche dans les poches, ils etaient ravis! Et leur maison etait pleine de voyageurs!! Un beau moment …

    1. Julien
      Jan 19, 2017 at 8 h 59 min Reply

      Salut Audrey, tu n’imagines pas à quel point c’est un plaisir de te lire 🙂
      Tu peux m’en dire plus sur cette rencontre ? Avez-vous apprécié ? J’ai un projet personnel actuellement et votre ressenti est important pour moi… Puis-je t’écrire par email ?

      1. Audrey
        Jan 21, 2017 at 9 h 59 min Reply

        Bien sûr, avec plaisir. J attends ton mail.

  • Anne
    Oct 14, 2016 at 15 h 50 min Reply

    A vivre dans un tel paradis, on ne vieillit pas.
    LE Sri Lanka est l’un de mes plus beaux voyages, de mes plus belles rencontres!

  • Pingback: La sélection du mardi #61 - Le Blog Expedia

    1. Julien
      Oct 11, 2016 at 16 h 29 min Reply

      Merci du partage 🙂

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright 2011 - 2018 jaimelemonde.fr
Ce site est développé sur wordpress avec un thème de Beantowndesign